Thriller

Thriller

lundi 18 mai 2015

THE DIRTY CINEMA IS BACK FROM THE GRAVE !





Après The Dirty Cinema version Overblog, voici The Dirty Cinema version Blogger ! Le titre de ce nouveau site toujours consacré au cinéma qui jouit et qui en fout partout : The Dirty Cinema 2 ! Imparable n'est-il pas ? Bon, trêve de plaisanteries (ne vous inquiétez pas, il y en aura d'autres), je suis heureux de vous retrouver après deux mois de purgatoire, période incertaine durant laquelle j'étais constipé du clavier... Pour me refaire la cerise, j'ai donc décidé de changer de crémerie et d'aller voir chez Blogger si l'herbe est plus verte et euphorisante. Heureusement pour moi et tous les autres décomplexés du slibard, la plateforme de Google - le géant du net qui ne paie pas beaucoup d’impôts - a renoncé à jouer les peine-à-jouir en censurant les tétons qui pointent, les fesses nues et les sexes poilus. C'était il y a quelques mois et il s'en est fallu de peu pour que Blogger devienne aussi "prude" que Facebook... Combien de temps cela va-t-il durer ? J'en sais fichtre rien. Il ne nous reste plus qu'à profiter de cette parenthèse enchantée avant de voir toute forme de transgression disparaître des blogs et des réseaux sociaux. Un bon gros shoot de Bis s'impose donc à nous, les amis. Envoyons nous une bonne dose de cinoche de genre dans les veines ! Et ce ne sont pas les occasions qui manquent. Car une autre cinéphilie existe, celle alternative, libertaire et sans concession défendue par les éditeurs de DVD (Le venin de la peur bientôt dispo chez Le chat qui fume), les organisateurs de festoches (le prochain Bloody Week-end, c'est pour la fin du mois), les rédacteurs de fanzines (Hammer Forever revient !) ou encore les blogueurs de talent (Roggy de La séance à RoggyBruno Matéï de Strange Vomit Dolls, Monsieur Bizarre de L'imaginarium de Monsieur Bizarre, Stéphane Erbisti du Petit cinéma de Stéphane ou encore Peter Hooper de la page Facebook Ingloriuscritik). Dans cette dernière catégorie, je n'oublie pas l'ami Rigs Mordo, le bonhomme derrière l'indispensable Toxic Crypt. Alors que j'étais en plein coma numérique, le Rigs a pris le temps de m'envoyer quelques mails pour prendre de mes nouvelles. Une attention qui n'étonnera pas ceux qui ont la chance de le connaître. Son soutien est pour moi inestimable, tant son travail au sein de la crypte toxique est un modèle pour tout cinéblogueur qui se respecte. Je remercie donc ce gentleman de Rigs Mordo, le seul et unique roi des Belges !  Quant à moi (vous pouvez m'appeler Madeleine, Dirty Max ou Johnny 5, c'est comme vous voulez), je vous dis à bientôt pour de nouvelles aventures aussi crades que poétiques !

18 commentaires:

  1. Yeah ! Moi, je suis toujours de la partie ! Faut retrouver du punch, Dirty ! Faut en profiter, tu l'as très bien dit, avant qu'on nous pique tout sur le net, et qu'on soit obligés de revenir à la K7 planquée sous le manteau !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Séka, ma disparition temporaire du flux numérique m'a fait perdre de vue quelques bons copains que je suis ravi de retrouver ici... Il me tarde donc de rattraper le temps perdu et d'aller lire tes chroniques hurlantes chez "La pellicule brûle" (https://lapelliculebrule.wordpress.com/). Au programme : du cinéma, du sexe et du rock'n'roll. Tout ce que j'aime ! À bientôt, donc.

      Supprimer
  2. Il y a longtemps que je questionnais l'ami Rigs (l'unique Roi des Belges) pour savoir où tu étais passé. Régulièrement, je cliquais sur ton lien avec l'espoir de retrouver ta verve et tes chroniques toujours aussi inspiréées qu'étonnantes. Content de te revoir sur les terres infertiles et sombres du ciné différent que tu as toujours magnifié. Longue vie au Dirty cinéma 2 !
    Tu nous as manqué cher Mad Max.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Roggy, j'espère que tu vas bien ! Toi aussi tu m'as manqué, ainsi que tes séances riches et variées. Je ne manquerai pas d'aller te lire, maintenant que je suis de retour. Merci pour ton soutien et n'oublie pas que "seuls les fous survivent" ! À très vite.

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Merci Doc, heureux de te retrouver ici. Au plaisir de rediscuter ensemble lors d'une prochaine consultation cinéphilique !

      Supprimer
  4. Bon ben, ça ne va pas t'étonner si je te dis que je suis heureux de te retrouver, n'est-ce pas ? Bon retour parmi nous mon ami, tu manquais et ce n'était pas tout à fait pareil... Tu fais bien de combler ce vide à nouveau! Merci pour ton gentil mot à mon égard :) Je vais te préparer une VHS de Dirty Cinema 2, du coup !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Rigs, ce nouveau Dirty Cinema te doit beaucoup, donc un grand merci à toi pour m'avoir reboosté le moral en coulisse ! J'ai hâte que l'on recause ensemble de cinoche, quel qu'en soit l'endroit. Et il me tarde de découvrir cette VHS, tu vas encore nous pondre un visuel bien classe, je n'en doute pas. Je te dis à très bientôt !

      Supprimer
  5. Elle est déjà sur le site, sous la première ;)

    RépondreSupprimer
  6. Quel surprise de voir cette image que j'avais également utilisé en mon temps pour symboliser la résurrection de mon blog :D Les grands esprits se rencontrent !

    Quoiqu'il en soit, bonne naissance à ce nouveau Dirty Cinema et vivement les futurs articles. D'ici là tu verras, Blogger est beaucoup plus permissif et je doute que l'on en revienne à une polémique de censure avant un moment vu la tôlée récente qu'il y a eu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Dreampunk, effectivement les grands esprits (cinéphagiques) se rencontrent ! Cette image appartient à l'affiche italienne de l'excellent "Retour des morts-vivants" de Dan O'Bannon. Je suis tombé dessus alors que je cherchais la tof d'une main sortant de la tombe... Pour Blogger, tu me rassures. Leur saloperie de censure semble maintenant derrière nous et c'est tant mieux... Et surtout, merci pour ton commentaire !

      Supprimer
  7. Content de voir tes news sales, méchantes et dénudées de retour ! Et au plaisir de te lire tout bientôt, donc :)

    Z.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Z, je vais aussi te lire car il faut que je reprenne mes bonnes vieilles habitudes ! À très bientôt, alors.

      Supprimer
  8. ravi de revoir Dirty cinema qui fait partie des blogs et personnes qui me soutiennent dans mes projets un peu fous tu as tout mon soutien,j'aime ton travail et tes gouts bien bis !
    David M. Giallo-maniak de son état .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut David, ton soutien compte aussi beaucoup pour moi ! Au passage, je suis ravi que le premier shooting de ton giallo, Des gants sur la nuque, se soit bien passé. Tu le mérites, car tu es un bosseur et un passionné. Merci beaucoup pour ton message, ça me fait très plaisir !

      Supprimer
  9. Toujours autant au fait de l'actualité de la blogosphere, je m'aperçois seulement maintenant de cette migration. Je vais donc rattraper mon retard en me jetant sans plus tarder sur ces nouvelles critiques plus poilues que jamais ��

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Prince, heureux de te retrouver ici, bienvenue à toi ! À très bientôt donc, pour de nouveaux échanges éclairés et... poilus !

      Supprimer